Game of thrones, mieux vaut lire les livres?

Publié le 12 Mai 2014

Game of thrones - phénomène international

Comptant dans les fans "normaux" de séries (c'est à dire que j'en suis quelques unes, assidûment pour certaines, mais ne suis pas une droguée du petit écran), j'ai beaucoup beaucoup beaucoup beaucoup entendu parler de Game of Thrones.

Je suis tentée, tellement cette série semble avoir un impact, avec une histoire de luttes de pouvoirs bien alambiquée, tortueuse, basée sur des bouquins qui font chacun plus de mille pages... cette alliance d'ingrédients a tout pour me plaire.

Mais je reporte à chaque fois le visionnage de la première saison.

Game of thrones, mieux vaut lire les livres?

Première raison: je suis attirée d'abord par d'autres séries.

Moins spectaculaires mais d'une très grande qualité, House of Cards, True Detective, Breaking Bad et même Mafiosa pour citer une série française, m'ont captivée. Suivre un nombre restreint de personnages, avec des personnalités complexes, m'attire davantage que l'enchaînement de toute une partie d'échecs à dix joueurs.Mais sur ces 4 séries, trois sont terminées.

Donc je vais avoir du mal à ne pas regarder une bonne fois pour toutes au moins le premier épisode de Game of Thrones. Pour me faire ma propre idée.

Deuxième raison: l'enthousiasme délirant des fans me fait peur

On est proche du consensus dans la sphère des fans de séries. Tout le monde aime, quelque soit le profil du téléspectateur, ce qu'il regarde habituellement... Chacun trouve son compte dans cette succession de rebondissements, cette époque, ces guerriers sanguinaires, complots politiques etc. Mais les seuls extraits que j'ai vus m'ont donner l'impression d'une esthétisation de la violence (sanguinaire ou sexuelle).

Si je suis un bon public pour un certain cinéma violent (Tarantino aux premières loges), j'ai du mal à me projeter dans le suivi de personnages pendant des années dans cette thématique. Surtout que dans la série (c'est mon impression), on n'est pas dans un discours adapté à la violence montrée, mais dans l'utilisation de la violence à l'écran pour participer à l'identité de la série.

J'ai peut-être tort d'être ainsi frileuse et sceptique (et il y a bien d'autres raisons de se lamenter dans la vie...), mais la lecture de cet article me rend d'autant plus sceptique.

Quelques extraits de l'article, qui fait notamment état de la différence d'intention entre la violence dans les livres et celle montrée dans la série, selon l'auteure:

"J’ai bien conscience que Game of Thrones est une série télévisée, une œuvre de fiction. Mais après y s'être consacrés pendant trois saisons, les créateurs ne me semblent plus à même de proposer une mise à distance permettant de réconcilier l’action et les intentions. Quelle débauche de misogynie et de racisme sommes-nous censés encaisser au nom du divertissement ? Et que devons-nous penser du fait que ces systèmes d'oppression ne sont plus seulement inventés par l’auteur, mais aussi encouragés par les cadres d’une chaîne télévisée qui cherchent à renforcer la portée dramatique de l'histoire ?"

Attention, spoiler pour certains (pour ceux qui n'ont pas encore commencé à regarder de toute façon il y a tellement de personnages qu'ils auront vite fait d'oublier le nom de ceux-là):

"Dans le troisième épisode de la saison 4, "Breaker of Chains" [Briseuse de chaînes], il ne fait aucun doute que Jaime viole Cersei près du cercueil de leur défunt fils. Les fans des livres ont immédiatement remarqué la différence de ton : ils ont fait valoir que cette scène était plus nuancée sur le papier, où il apparait clairement que Cersei veut faire l’amour avec son frère, après une brève hésitation. "

Je ne sais pas qui est cette Danielle Handerson qui a écrit l'article. Je trouve plusieurs pistes différentes (elle est peut-être toutes ces personnes à la fois...):

- Une chroniqueuse (notamment sur les séries): http://nymag.com/author/danielle%20henderson/

- Une prof en gender studides:

http://feministryangosling.tumblr.com/faq

- Une sportive de haut niveau (hypothèse la moins crédible):

http://fr.wikipedia.org/wiki/Danielle_Henderson

Quoiqu'il en soit, cet article a plus d'impact sur moi que la plupart des avis positifs et hyper-enthousiastes que j'entends et lis partout.

Rédigé par t-as-vu-ma-plume

Publié dans #Cercles de culture

Repost 0
Commenter cet article