Classement des plus belles femmes du monde... Et toi t'es combien?

Publié le 28 Avril 2015

Qu'il est bon d'être entourée de féministes, parfois (enfin, souvent!). Je relaie donc la chronique de David Courbet, et pas parce qu'il me mentionne à un moment (oui, dans un article sur les plus belles femmes du monde, je te jure lecteur!), mais parce que c'est une occasion de plus de mettre en lumière une vision absurde des femmes.

D'autant que la lauréate cette année, Sandra Bullock, ne se cache pas de son opinion: elle trouve ce classement "ridicule".

Belle ou sexy, il faut apparemment choisir

Il y a un classement des belles femmes, selon des magazines qui vont juger le tour de taille, la silhouette, le look et le nombre de sourire sur les tapis rouges.

Il y a un classement des femmes sexy, pour lequel on appelle les hommes à voter, et qui juge l'allure, la mise en valeur des attributs sexuels, les regards de braise... bref, les femmes baisables.

Peu de femmes se retrouvent dans les deux classements la même année, et on a l'impression en tant que lectrices de magazines qu'on est bloquées dans les modèles à suivre entre :

- une Kim Kardashian qui fait savoir qu'elle est un bon coup et se fait gonfler seins et fesses pour augmenter sa côte

- une beauté à la silhouette de rêve après avoir enfanté, toujours souriante, bien élevée, peau blanche, maquillage impeccable, tenues toujours soignées...

En fait, où est-ce qu'on est représentées, dans un gigantesque no man's land de femmes qu'on ne montre pas.

On n'a déjà pas les mêmes critères de beauté...

Alors désigner les plus beaux et plus belles!

Classement des plus belles femmes du monde... Et toi t'es combien?

La beauté, fantasme de la littérature

« Quelle lumière perce à cette fenêtre ? C’est l’Orient et Juliette en est le soleil ! »

Roméo et Juliette - Shakespeare

« Tes hanches sont amoureuses, de ton dos et tes seins, et tu ravis les coussins ».

Les fleurs du mal - Beaudelaire

"Deux yeux bleus, deux lèvres vermeilles, une robe blanche et deux blanches mains. Pourquoi ce qui te rendrait joyeux et empressé, ce qui t’attirerait, toi, comme l’aiguille aimantée attire le fer, me rend-il triste et immobile ?"

Les caprices de Marianne - Musset

Un danger d'uniformisation des critères des beauté

"Il n'empêche, à part le politiquement correct américain qui impose de se donner bonne conscience en essayant de mettre en avant "la diversité" de ses communautés, on s'aperçoit que les profils se ressemblent tous et l'une des nommées peut facilement s'interchanger avec sa voisine.

- Le profil : toutes sont actrices (ou essayent de l'être) ou chanteuses (pareil), à une exception près : Gigi Hadid qui n'est qu'un pot de fleurs dont le seul but est de montrer ses fesses à des photographes.

- Le physique : la plupart font plus d'1m70 (exception pour Vanessa Hudgens, Meghan Trainor et Ariana Grande, cette dernière n'ayant pas encore terminé sa croissance) et ne dépassent pas les 65 kilos toutes mouillées. Bravo la diversité.

- La nationalité : le "super magazine champion du temps de cerveau disponible" a eu la grandeur d'esprit et la gentillesse de laisser une non-américaine entrer dans le top 10, Shay Mitchell. Ouf ! Bon, sauf quand on sait (enfin l'ami Wiki) qu'elle est "surtout connue pour incarner le rôle d'Emily Fields dans la série américaine 'Pretty Little Liars'". Donc en fait, c'était juste pour l'anecdote.

Mesdames, si vous comptiez intégrer ce fameux top 10 en 2016, vous savez ce qu'il vous reste à faire : commencer une carrière d'actrice, vous faire vomir après chaque repas et surtout demander la Green Card américaine. C'est dans la poche !"

Rédigé par t-as-vu-ma-plume

Publié dans #Le Canard se déplume, #Compagnons de route

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article