Des pieds et des rimes en Provence

Publié le 16 Avril 2015

Le printemps est là, la poésie éclot comme une jolie fleur.

Et Marien Guillé, poète itinérant donc je relaie régulièrement des écrits, entame un parcours piéton et ensoleillé pour nous servir ses mots dans nos bleds de Provence, à coups de spectacles, lectures et veillées.

Tous les détails sont dans la suite de ce billet, avec des renvois vers le blog qui permet de suivre son itinéraire en temps réel.

Le départ sera de La Ciotat dimanche et le parcours fera une pause notamment à Forcalquier, Manosque et Gréoux-les-Bains (et j'essaierai d'y être!).

La Provence à pied, qu'est-ce que c'est?

Parcourir la Provence, de village en village, suivre la trace des écrivains, arpenter des chemins de légende, découvrir des recoins inattendus, s'immerger au cœur du pays des cigales, du mimosa et de la lavande…

Chaque soir, une étape, dans un village différent, chez l'habitant ou dans un lieu culturel,

Une veillée-spectacle « du bout du monde au bout du jardin », un récit de voyage entre ici et là-bas…suivi d’un repas partagé et d’une scène ouverte.

Entrée libre (participation au chapeau, vente de carnets de voyage), repas tiré du sac et partagé, plein de belles rencontres, de sourires et de bons mots à échanger…

Sur les routes et dans les villages du 19 avril au 14 mai 2015, 26 jours de marche, une vingtaine d'étapes et beaucoup de surprise car tout n'est pas encore organisé !

Des pieds et des rimes en Provence

Où, quand, quoi, comment?

La Ciotat : du jeudi 16 au dimanche 19 avril

Départ dimanche 19 avril à 14h.

Première étape : Cassis, étape sans représentation.

Marseille : Spectacle et scène ouverte, Galerie Instants Magiques, 8 rue Thubaneau, près de la Canebière, lundi 20 avril à 20h30.

Plan-de-Cuques : spectacle chez l’habitant, 21 avril.

Roquevaire : étape sans représentation, 22 avril.

Gardanne : spectacle chez l’habitant, 23 avril.

Eguilles : spectacle chez l’habitant, 24 avril.

Mérindol : à préciser.

La Roque d’Anthéron : dimanche 26 avril - 12h : repas partagé ; 14h : spectacle en plein air, Croq’Jardin, quartier les Bouygons.

Roussillon : spectacle à la salle des fêtes du village, lundi 27 avril, 18h.

Reillanne : passage à la librairie et au café du cours (à préciser).

Saint-Michel l’observatoire : à préciser.

Les Ybourgues : spectacle chez l’habitant, 30 avril.

Plateau de Forcalquier : passage à Pierrerue et au Hameau du Pied d’Aulun (à préciser).

Manosque : Goûter poétique/spectacle avec Xavier Lainé, à L’autre Lieu, 346 av Majoral Arnaud, dimanche 3 mai à 16h.

Gréoux-les-Bains : Ferme de la Colle, étape sans représentation, 4 mai.

Artignosc-sur-Verdon : spectacle chez l’habitant (à préciser), 6 mai.

Varages : Spectacle dans l’atelier de l’artiste Bernard Vanmalle, association Les Ailes du Vent, 12 rue Léandre Féraud, vendredi 8 mai à 17h.

Saint-Maximin-la-Sainte-Baume : Lecture à la librairie Le Jardin des Lettres, 11 Rue du Général de Gaulle, samedi 9 mai à 18h.

Trets : Goûter-Spectacle chez Denis Carvin, 1059 rue des Bonnets, dimanche 10 mai à 15h.

Montagne Sainte-Victoire : nuitée poétique au refuge Cézanne (à confirmer), 11 mai.

Le Loubatas (Peyrolles) : soirée « contes » dans la grotte, pour une classe d’enfants, 12 mai.

Meyrargues/Venelles : à préciser, 13 mai.

Aix-en-Provence : déclamation poétique de fin de parcours suivie d’un goûter au 3C, boulevard Carnot à 17h, et spectacle gustatif « des mots et des saveurs » à Dolls in the Kitchen, 13 rue d’Entrecasteaux à 20h30.

Des pieds et des rimes en Provence

On se retrouve là-bas?

« Bien que les pieds de l’homme n’occupent qu’un petit espace de la terre, c’est par tout l’espace qu’ils n’occupent pas que l’homme peut marcher sur la terre immense.» Tchouang-Tseu

« Le soleil n’est jamais aussi beau que le jour où l’on se met en route » Jean Giono

Rédigé par t-as-vu-ma-plume

Publié dans #Cercles de culture, #Compagnons de route

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Courbet 17/04/2015 08:42

ça fait beaucoup de route...mais pourquoi pas ? On va y réfléchir. Bisous. G. et J.L.