Le tout nouveau testament, plus loufoque que provoc

Publié le 18 Septembre 2015

"Dieu existe, il habite à Bruxelles".

Cette phrase est très forte pour un début de bande annonce. On nous prévient, on va voir Dieu, ce qui est de l'ordre de l'impossible dans la réalité, même pour les croyants, et en plus, il va faire de l'humour belge.

Le film respecte la promesse faite par cette première phrase très alléchante, mais pas tout à fait dans le sens que j'aurais pensé. Bien ou mal? Ni l'un ni l'autre à mon sens.

SI LA QUESTION RELIGIEUSE EST TRES VITE ELAGUEE...

On pouvait s'attendre à un film ultra provoc sur l'existence de Dieu, les pratiques de la religion, quelle que soit la religion, et le fait de voir Benoit Poelvoorde, en robe de chambre et savates sur chaussettes incarner l'être tout puissant avait de quoi réjouir en ce sens.

Surtout qu'il est question d'écrire un tout nouveau testament. Que va-t-il prôner? Va-t-il aller totalement à l'encontre des textes qu'on connait déjà? Mettre en lumière des paradoxes de la société? S'engager en somme?

Pas tant que ça.

Si les premières scènes sont très drôles et titillent l'idée que des lois divines soient écrite par un type bourré qui se fout bien de nous tout en haut, ces fameuses lois divines sont traitées plutôt gentiment.

"Ta tartine tombera toujours du côté de la confiture", "la file d'attente d'à côté avance toujours plus vite"... En gros, les lois de l'emmerdement du quotidien. Donc drôle, certes, mais pas révolutionnaire non plus.

Restent du coup les acteurs, et on a la une belle brochette à très fort potentiel comique (et d'autodérision!) : Poelvoorde donc, François Damiens, Yolande Moreau, Catherine Deneuve, et quelques moins connus qui s'en sortent très bien.

Le tout nouveau testament, plus loufoque que provoc

...L'HUMOUR BELGE EST EN PREMIERE PLACE

On a des personnages originaux, très originaux. Qui trimballent des fêlures mais aussi une grande humanité. Cela donne des portraits à la Jeunet (j'ai parfois pensé à Amélie Poulain lorsqu'on nous présentait chaque personnage).

Et c'est parfois plus grinçant que joyeux, plus grotesque que recherché. Mais c'est osé, toujours. Il n'y a pas vraiment de limite, et cela donne autant de grands éclats de rire surpris que de grimaces devant une image un peu sanglante.

Pour les amateurs d'humour belges donc, c'est parfait!

Le tout nouveau testament, plus loufoque que provoc

Enfin, il y a aussi de la tendresse, une certaine naïveté, et puis du rêve qui défie la crédibilité de tout ce qui pourrait être assimilé à une histoire vraie. Alors moi j'aime bien l'histoire de ce monsieur qui laisse tout tomber pour suivre un oiseau et qui se retrouve tout tranquille dans le cercle polaire à ramer...

Le tout nouveau testament, plus loufoque que provoc

Rédigé par t-as-vu-ma-plume

Publié dans #Cercles de culture

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Corubet J.L et Gaby. 18/09/2015 17:01

A voir .... Mais pas prêts d'être convaincus ...
Gaby et J.L. C.