Les Messagers de Mercure - l'humanité, l'ingrédient essentiel d'un beau voyage

Publié le 18 Décembre 2015

J'en finis avec la présentation, chapitre par chapitre, de ce projet d'écriture collaborative.

Pourquoi l'appeler Humanité?

Parce que voyager sans rencontrer, partager, s'informer et réagir n'a pas vraiment de sens. Qu'il s'agisse des autres voyageurs, des autochtones, ou même de l'environnement (dont la situation doit susciter chez nous des réactions humaines).

Ce chapitre est riche, notamment en émotions.

On découvre d'abord le projet de Violaine Pierre, Visit.org, à visée associative, qui promeut le tourisme solidaire en s'appuyant sur des correspondants locaux et impliqués dans chaque destinations touristique concernée.

C'est ensuite à la cause environnementale que nous devons nous intéresser, avec un très beau poème consacré aux marées noires en Bretagne, mais également au concept de barrière entre les humains, qui existe dès que nous passons une frontière (en termes de papiers, de culture, de langage).

Enfin, une minute de silence est prévue, sur un texte en hommage aux réfugiés / migrants, qui se noient chaque jour dans la Méditerranée.

Merci encore et une dernière à tous les contributeurs de ce projet.

Et je termine avec cette vidéo qui sert d'épilogue et que j'emprunte à la désormais célèbre franchise de vidéos Youtube, à savoir Where the hell is Matt (regardez, vous comprendrez).

Rédigé par t-as-vu-ma-plume

Publié dans #Mes écrits : Poids Plume, #Compagnons de route

Repost 0
Commenter cet article