Marien Guillé se transforme en agent de voyage pour nous faire découvrir l'Inde sans bouger de notre siège!

Publié le 3 Novembre 2016

Marien Guillé, le poète itinérant (ou poète de proximité, c'est pas mal aussi) dont les mots se retrouvent parfois sur ce blog, propose un spectacle sur l'Inde. Pour tous ceux qui se trouvent à Aix en Provence ou pas loin ce samedi 5 novembre, c'est l'occasion rêvée de voyager sans bouger. Oubliez les séances en cinéma 4 ou 5 dimensions, la poésie transporte davantage!

J'ai pu en faire l'expérience en allant le voir il y a quelque temps déclamer des textes sur Singapour dans une petite salle de Manosque.

A chaque fois, il n'invente rien, il pose simplement des mots sur ce qu'il voit, entend, renifle, goûte et ressent de ses voyages. Et on s'y croirait. Je ne sais donc pas quel impact aura ce billet pour relayer l'évènement, mais j'espère que le spectacle rencontrera le succès qu'il mérite!

Marien Guillé se transforme en agent de voyage pour nous faire découvrir l'Inde sans bouger de notre siège!


« IMPORT – EXPORT »
récit d’un voyage en Inde

sur le chemin des racines, de la Provence au Rajasthan, de Marseille à Jaipur, les conteneurs marqués « Made in France » sont mélangés à ceux estampillés «Made in India », et, sur les ports de l'enfance, malles de souvenirs, douane intemporelle, histoire familiale, cargaison émotionnelle chargée et déchargée... bref, deux pays à rassembler dans un territoire intérieur.

Un récit qui chemine à travers l’Inde et les racines d’une histoire familiale ; un voyage au bout du monde comme au fond de soi, écrit et interprété par Marien Guillé, d’après une histoire vraie.

Marien Guillé se transforme en agent de voyage pour nous faire découvrir l'Inde sans bouger de notre siège!Marien Guillé se transforme en agent de voyage pour nous faire découvrir l'Inde sans bouger de notre siège!Marien Guillé se transforme en agent de voyage pour nous faire découvrir l'Inde sans bouger de notre siège!

Extrait :

« Voilà. J’étais arrivé et j’en avais pour cinq mois. Sac sur le dos, sans avoir dormi dans l’avion, je me suis perdu dans les méandres de Bombay.
Tout de suite j’ai été saisi, emporté par la hâte, la foule, la cohue, la ferveur, la beauté, l’insolence d’un pays à bout de démesure. Je savais pas où j’étais, je savais pas où aller, les rickshaws voulaient vider ma bourse et j’ai du me battre avec un milliard d’indiens pour monter dans le local train.
Au bout de deux jours, j’avais la gorge flambée par la pollution, les tympans brisés par les klaxons, mes yeux brûlaient la poussière, j’étais scruté du matin au soir par des millions de grands yeux noirs, on manquait de me cracher dessus tous les vingt mètres, de m’écraser à chaque coin de rue. Tout allait trop vite. Ils étaient trop bruyants. Trop pressés. Trop croyants. Trop riches. Ou trop pauvres.
Et dire que j’aurais pu grandir ici…
Qu’est-ce que j’étais venu faire dans ce pays trop grand pour moi ?
J’avais un père à rejoindre, une famille à rencontrer, une histoire à comprendre… et tout le monde me regardait comme si j’étais indien.

Franchement, je pensais pas tenir une semaine… »

Infos pratiques :

Le spectacle a lieu dans le local de l’association Et Cætera Aix, au Patio du bois de l'Aune, 1 Place Schœlcher, 13090 Aix-en-Provence (bâtiment rouge, entrée du bas, côté rond-point ; attention : ce n’est pas la salle du bois de l’Aune, mais c'est juste en-dessous !)

Réservation (indispensable) et renseignements : etcaetera.aix@free.fr ou 06 50 80 20 04
Tarif plein : 10€
Tarif réduit : 6 €

Rédigé par t-as-vu-ma-plume

Publié dans #Cercles de culture, #Compagnons de route

Repost 0
Commenter cet article