Travail soigné, de Pierre Lemaître - ENFIN un polar imprévisible

Publié le 9 Janvier 2017

Quand on lit le synopsis de ce roman, on se dit "mouais, encore un polar glaçant, mais sûrement de bonne facture puisque c'est du Pierre Lemaître".

Jugez plutôt :

"Dès le premier meurtre, épouvantable et déroutant, Camille Verhoeven comprend que cette affaire ne ressemblera à aucune autre. Et il a raison. D'autres crimes se révèlent, horribles, gratuits... La presse, le juge, le préfet se déchaînent bientôt contre la "méthode Verhoeven". Policier atypique, le commandant Verhoeven ne craint pas les affaires hors normes, mais celle-ci va le laisser totalement seul face à un assassin qui semble avoir tout prévu. Jusque dans le moindre détail. Jusqu'à la vie même de Camille qui n'échappera pas au spectacle terrible que le tueur a pris tant de soin à organiser, dans les règles de l'art..."

Travail soigné, de Pierre Lemaître - ENFIN un polar imprévisible

Ce qu'il faut savoir de Pierre Lemaître, c'est qu'il a obtenu le prix Goncourt pour "Au revoir là-haut" et que "Travail soigné" est son premier roman, premier d'une trilogie. On sent le futur poids lourd donc.

J'ai par ailleurs déjà lu et beaucoup apprécié "Cadres noirs", du même auteur, mais qui n'a rien à voir.

 

7 bonnes raisons de se jeter dessus :

1/ UNE HISTOIRE CLASSIQUE ? Oui et non. Oui parce que le synopsis ne présage rien d'autre au départ qu'une escalade de meurtres sanglants jusqu'à ce que le commissaire attrape le grand méchant. Et en même temps, non, parce que si on a déjà du Pierre Lemaître avant, on se rend compte qu'il écrit à chaque fois des romans très très différents les uns des autres. On est donc forcément surpris.

2/ UN DEROULE BIEN ECRIT ET ADDICTIF - Tout polar ou thriller qui se respecte doit faire en sorte que le lecteur n'arrive pas à lâcher le livre tant que le dernier mot n'est pas lu. Non seulement ce critère est respecté mais en plus l'écriture est de qualité. Parce que parfois, on peut être tenu en haleine dans des livres qui jouent sur le rebondissement en négligeant la recherche d'écriture.

3/ UN HEROS ATTRACTIF - Le roman met en scène un commissaire d'une taille très petite (moins d'un mètre cinquante je crois). Ce "détail" a son importance puisqu'il donne au personnage une "envergure" originale. On peut imaginer les scènes où il tente, et parfois parvient à s'imposer malgré sa taille, on peut comprendre davantage certaines réactions et subtilités de sa personnalité... Il est d'autant plus crédible et complet.

4/ UN RETOURNEMENT DE SITUATION EPATANT - je peux pas en dire plus, au risque de spoiler (et ce serait un crime avec ce livre), mais c'est à devenir schizophrène.

5/ UN HOMMAGE A LA LITTERATURE POLICIERE/NOIRE - Pareil, je ne peux pas en dire plus. Mais à un moment ou à un autre, c'est bourré de références littéraires, et assez pointues.

6/ LA FACON DONT ON DECOUVRE LE COUPABLE - dans les romans policiers, en tant que lecteur, on joue forcément au jeu du chat et de la souris en espérant être plus rapide que les enquêteurs. C'est quand l'étau se resserre petit à petit qu'il est difficile pour l'auteur de troubler ce jeu. Là où c'est réussi dans "Travail soigné", c'est qu'on peut soupçonner plusieurs personnes, préférer un suspect, mais les véritables indices et preuves tombent au bon moment et sont assez surprenants pour que ce rebondissement essentiel ne nous déçoive pas.

7/ UNE FIN IMPREVISIBLE - personne ne peut deviner.

 

Rédigé par t-as-vu-ma-plume

Publié dans #Cercles de culture

Repost 0
Commenter cet article