L'homme qui voulait être heureux (Laurent Gounelle) - petite fable de vacances sans prétention

Publié le 19 Juillet 2017

" J’ai voulu écrire l’histoire d’un homme qui n’est pas pleinement satisfait de sa vie alors qu’ objectivement rien de l’empêche d’être heureux. Sa rencontre avec un vieux guérisseur va l’amener à prendre conscience des barrières qu’ il se donne et de la manière de s’en libérer. A travers cette histoire, je voulais montrer à quel point ce que l’on croît sur soi, sur les autres et sur le monde n’est pas la réalité mais tend à le devenir. "

Laurent Gounelle

L'homme qui voulait être heureux (Laurent Gounelle) - petite fable de vacances sans prétention

Petit extrait d'ambiance :

" Vous vous souvenez qu’hier nous avons parlé du bébé qui apprend à marcher et ne se décourage jamais, malgré ses échecs à répétitions ?
- Oui
- S’il prersévère et finit par réussir, c’est notamment parce qu’aucun parent au monde ne doute de la capacité de son enfant à marcher, et aucune personne au monde ne va le décourager dans ses tentatives. Alors qu’une fois adulte, nombreux seront les gens qui vont le dissuader de réaliser ses rêves.

C'est à la fois un petit roman pétillant plein d'enseignements et un bélier qui enfonce les portes ouvertes avec un vocabulaire naïf (je l'ai lu en italien sans être bilingue et j'ai compris 98% du texte sans effort) et une avalanche de bons sentiments qui pourrait écoeurer.

Si bien que les avis de lecteurs sont extrêmement nuancés.

 

 

MON IMPRESSION DE LECTURE

Imagine que tu te trouves dans un bar. Tu es dans un de ces moments où tu ne sais pas trop quoi faire de ta vie. Tu es bien, mais tu ne sais pas si ça a du sens, si ça te correspond. Un peu dans le vague. Tu te retrouves seul après le départ de tes amis et tu te dis que l'ambiance du bar est sympa et que ce serait dommage de rentrer si tôt chez toi. Alors tu prends un dernier verre au bar, et là il y a un type à la physionomie à la fois insignifiante et captivante, qui s'assoit à côté de toi et te parle. On dirait qu'il te comprends et même mieux, qu'il est sur la même longueur d'onde que toi. Du coup, même si c'est un parfait inconnu tu te livres et tu bois ses conseils. Tu es dans une sorte de bulle un peu extatique sur le moment. Puis, quand tu rentreras chez toi, avec l'air frais de la soirée d'été pour seul compagnon, tu te rendras compte que c'était intéressant sans être transcendant. C'était une rencontre, spontanée, dont tu te souviendras, certes. Mais ce que tu avais pris pour une révélation humaine n'est en réalité rien de plus qu'une énumération de principes évidents, qu'il est utile de se répéter de temps à autre pour ne pas s'oublier.

MES CONSEILS DE LECTURE

C'est bien la première fois que je donne des "conseils" pour lire un livre! de surcroît un roman. Mais puisque la qualité de l'écriture et du livre n'est pas transcendante, il est nécessaire pour le lecteur de réunir au moins deux des conditions suivantes pour apprécier la lecture :

1- Tu t'apprêtes à changer de vie (professionnelle, déménagement, divorce etc.)

2- Tu te poses des questions sur ton métier et le sens qu'il apporte à ta vie et celle des autres

3- Tu es en vacances et tu aimes bouquiner quelque chose de léger avec l'air de la mer ou de la montagne qui caresse les pages au fur et à mesure que tu les tournes

4- Tu as tendance à te dénigrer un peu (tes capacités, ton physique, ton avenir et tes chances de réussir tes rêves)

5- Tu lis vite et tu as du temps pour pouvoir le commencer et terminer rapidement (ce n'est pas le genre de lecture qu'il faut faire traîner sur plusieurs semaines, cela perd de son charme)

 

Comme je réunis ces cinq conditions en ce moment, j'ai apprécié ce moment, voilà tout. Lecteur sérieux en quête de réponses concrètes à tes questions existentielles, tu passeras ton chemin.

Rédigé par t-as-vu-ma-plume

Publié dans #Cercles de culture

Repost 0
Commenter cet article

Bernieshoot 19/07/2017 16:15

une pure lecture de vacances, alors pourquoi pas !