Corpus le Recueil - l'avant première

Publié le 9 Août 2013

Avant de partir (enfin!!!) en congés, je souhaitais reparler un peu du Corpus, dont les premières nouvelles seront accessibles dès septembre.

Je prépare ce que j'appellerai le web-livre, c'est à dire de l'écrit associé à plusieurs supports et mis en page sur un site Internet.

En s'élevant à fois pour la modernité mais contre le livre numérique, on peut se rendre compte de l'importance de l'écrit seul pour interpréter et s'exprimer, et de sa complémentarité avec de multiples supports (visuels, audio...) pour saisir tout le sens de ce qu'on a voulu faire comprendre.

Divisé en trois parties (comme expliqué dans de précédentes chroniques), on va explorer le corps humain à travers des histoires différentes et des manières d'écrire.

Illustration PREFACE

Des Mots au corps

C'est dans cette partie que j'ai reçu le plus de participations. Je suis ravie car on va donner une bonne idée des différentes sensations que le corps peut exprimer (à l'écoute d'une musique, au réveil d'un cauchemar, en dansant...), en mettant des mots dessus. Soit par l'écriture improvisée, soit par l'essai, soit par la poésie...

n est dans la spontanéité. Car le corps vit et ressent, et échappe un peu à notre contrôle. Ce sont dans ces contextes qui appellent à des réactions spontanées que nous pouvons apprendre mieux sur le rapport entre nous-mêmes et nos muscles, nos enveloppes, nos sens?

Illustration de la PARTIE 1

Des fantômes entre les lignes

Il s'agit ici d'un tryptique pour cette deuxième partie. Avec une réflexion sur la frontière entre l'imagination et le réel.

Michel, un écrivain qui se cherche encore un peu, est le héros de trois épisodes mettant en scène des personnages de ses romans, des proches dans la réalité, avec tous ceux-là qui se confondent.

Véréna: Michel apprend la mort d'une des romancières qui risquait de lui faire de l'ombre, et se voit demander d'écrire un texte sur le sujet par son éditeur. En panne d'inspiration, il se retrouve confronté au fantôme de son héroïne favorite, morte dans un de ses romans, et dont le destin ressemble étrangement à celui de Véréna la romancière.

Bérénice: Quelques années après le succès du roman Bérénice, une femme fait son apparition à la télévision, identique dans son apparence au personnage, et prétendant être la muse de Michel. Peut-on rencontrer le fruit de son imagination?

Gaëlle: La femme de Michel... l'a-t-elle épousé dans la vraie vie où n'est-elle qu'un personnage de romans?

Ces écrits seront accompagnés de photographies de sculptures de Pauline Ladier (ma soeur), qui représentent ces trois femmes.

Illustration de la PARTIE 2

Des pièces détachées

Notre corps est un puzzle, fait de centaines et milliers de pièces différentes, qui portent chacune sa particularité.

L'exercice d'écriture en se focalisant sur une partie du corps est intéressant dans le sens où des fables peuvent naître sur un petit orteil par exemple.

Le but est qu'à la lecture de chaque écrit, on reconsidère la partie du corps concernée, comme si elle existait à part entière.

Illustration de la PARTIE 3

Rédigé par t-as-vu-ma-plume

Publié dans #Mes écrits : Poids Plume, #Compagnons de route

Repost 0
Commenter cet article

Verena 05/09/2013 11:27

Héroïne de roman, ça me va comme plan d'avenir.