Un piano à Saint-Lazare, ou une respiration dans une fourmilière

Publié le 1 Octobre 2013

Ca fait un moment que je voulais en parler, de ce fameux piano installé dans la gare de Saint-Lazare.

Mais je ne m'étais jamais vraiment arrêtée pour écouter les quelques volontaires, amoureux du piano, qui eux PRENAIENT LE TEMPS (un luxe!) d'effleurer les touches pour rendre l'ambiance plus sereine.

Victime comme tout le monde (ou responsable comme tout le monde) du besoin d'aller vite, toujours plus vite, pour alelr au boulot, rentrer du boulot, faire des courses etc.

Pour moi, la gare est loin de représenter le lieu de rencontres comme ce qu'on pourrait voir dans les films.

C'est le lieu des occasions manquées.

Mais hier, enfin, j'ai eu l'occasion d'écouter du piano.

Moi même amatrice et ayant pris des cours pendant 4 ans il y a un certain temps, j'adore toujours ça et aurais été tentée de m'y mettre. Mais devant le talent de tous ceux qui viennent s'y frotter, j'aurais trop peur de m'y piquer à tenter de rejouer des balbutiements d'une valse de Chopin.

Donc voilà une initiative heureuse, un souffle d'air, dont j'ai pleinement profité pendant 1h45 pendant que j'attendais mon tour pour prendre le fameux le célèbre pass Navigo et que je me frittais avec un vigile qui voulait stopper la file d'attente un peu trop tôt.

"En raison d'une forte affluence, nous fermerons une heure plus tôt". WTF???

MERCI.

Rédigé par t-as-vu-ma-plume

Publié dans #Exutoire, #Cercles de culture

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

piano numérique 03/10/2013 17:26

C'est une super idée qu'a eu là la SNCF. J'en ai entendu parler il y a quelques temps mais je ne savais pas que tout le monde pouvais y jouer. J'irai bien y faire un petit tour !