Deux Alex pour du grand comique

Publié le 13 Décembre 2013

J'ai vu récemment:

- Que ma joie demeure d'Alexandre Astier à la TV

- Alex Lutz au théâtre Grand Point Virgule

Et je vous conseille les deux.

Alexandre Astier - le surdoué qui fait rire avec des trucs intelligents

Deux Alex pour du grand comique

Il a fait un sketch déjà jouissif sur la physique quantique. Soit on y connait quelque chose et c'est agréable de constater comment Alexandre maîtrise son sujet pour nous balader dans tous les sens, soit on n'y connait rien et on adore être pris pour des cons.

Son dernier spectacle est un régale, car Astier s'attaque cette fois ci à la musique classique. Expliquée par le grand Bach à des pouilleux d'époque qui profitent des portes ouvertes de l'école de musique.

Devinez qui joue Bach et qui tient le rôle du public débile...

Pas drôle tout le temps (le personnage de Bach est complexe), on a affaire à un spectacle complet. Et pour le snon initiés à la musique, solfère et tout le tralala, c'est peut-être difficile d'accrocher à certains moments.

Mais c'est de la grande écriture et de la mise en scène très habile.

Alex Lutz - l'humour qui fait fondre comme du chocolat

Je le trouve cynique, attachant, tendre et cruel. Il arrive à tout faire passer, de la volonté d'imiter un cheval pour un spectacle équestre à des blagues assez dégueu.

200 000 spectateurs, ca dure depuis des années dans les théâtres de Paris, et je suis contente d'avoir enfin fait le déplacement.

Deux Alex pour du grand comique

Rédigé par t-as-vu-ma-plume

Publié dans #Cercles de culture

Repost 0
Commenter cet article