Le chalutage fait des ravages!

Publié le 11 Décembre 2013

Revenons un tout petit peu en arrière.

On annonçait quasiment la fin du chalutage en eaux profondes en Europe. Le méfait de la démarche est prouvé, absolument incontestable quel que soit l'aspect considéré:

- Biodiversité marine

- Science

- Economie

- Gaspillage

...

Une pétition tourne, et recueille des centaines de milliers de signatures. En partie également grâce à cette fameuse Pénéloppe, avec une illustration qui explique parfaitement les dégats causés par le chalutage en eau profonde et les liens avec lobbies et toussa toussa.

Avec ce qu'il faut de phrases choc pour faire un peu réfléchir quand même... la technique de chalutage en eau profonde embarque tout sur son passage, et une technique équivalente en surface aurait pour conséquence de raser Paris en un jour et demie...

On se dit que ça va être gagné, tellement cette technique est absurde.

Bah non, coup de massue le 10 décembre 2013. Date à marquer d'une arrête tellement la décision européenne va à contre courant (sans jeu de mot sur l'océan, bien sûr...).

Le statut de Guillaume Duval (Alternatives Economiques) sur Facebook hier:

"

Ci dessous liste des députés européens français qui se sont opposés à l'interdiction du chalutage profond. La décision a été prise par 342 voix contre 326. Autrement dit si les 10 députés socialistes français avaient soutenu cette interdiction au lieu de s'y opposer (quasiment seuls parmi les socialistes européens mais en bonne compagnie de droite et d'extrême droite) celle-ci aurait été majoritaire. Merci encore aux socialistes français pour leur contribution décisive à la sauvegarde de la biodiversité marine...

NI: Gollnisch, Le Pen Jean-Marie, Le Pen Marine,
PPE: Audy, Berra, Boulland, Cadec, Cavada, Dantin, Daul,
David, Franco, Gallo, Gauzes, Grossetete, Hortefeux, Juvin,
Lamassoure, Le Brun, Le Grip, Mathieu Houillon, Morin-Chartier,
Ponga, Proust, Roatta, Saifi,
S&D: Andrieu, Castex, Cottigny, Guillaume, Hoang Ngoc, Pargneaux, Thomas, Tirolien, Trautmann, Vergnaud,"

On sait donc déjà plusieurs choses:

- Il faut arrêter d'utiliser le terme "socialiste" pour qualifier des gens pareils, qui admettent qu'ils sont totalement liés à l'économie de marché (et encore! puisque le chalutage survit grâce aux subventions)

- Il faut EN PARLER, plus que de la photo d'Obama tout sourire à la cérémonie en hommage à Mandela, plus que du double avion affrété pour Hollande et Sarko, plus que toussa toussa

- On sait pour qui il ne faudra plus voter aux prochaines européennes (mais on ne sait pas pour qui il faudra voter)

- Ajouter Intermarchés à la (encore trop courte mais déjà longue) liste des établissements à boycotter

Pour le reste, je suis totalement dépitée.

Et je me réfugie chez Barjavel (dont certains disent qu'il était facho, je n'en sais rien), dont le pire scénario de catastrophe n'est même pas équivalent à ce qui se passe dans la réalité.

Extrait de RAVAGES:

- Tout cela, dit-il, est notre faute. Les hommes ont libéré les forces terribles que la nature tenait enfermées avec précaution. Ils ont cru s’en rendre maîtres. Ils ont nommé cela le Progrès. C’est un progrès accéléré vers la mort. Ils emploient pendant quelque temps ces forces pour construire, puis un beau jour, parce que les hommes sont des hommes, c’est –à dire des êtres chez qui le mal domine le bien, parce que le progrès moral de ces hommes est loin d’avoir été aussi rapide que le progrès de leur science, ils tournent vers la destruction.

Rédigé par t-as-vu-ma-plume

Publié dans #Le Canard se déplume, #Je prends ma plume..., #Exutoire

Repost 0
Commenter cet article